Actus

21/05/2019

Ironman 70.3 Barcelone

posté à 08h09

Un petit retour sur le Triathlon de Barcelone 70.3 qui s’est déroulé le 19 Mai 2019.
Arrivé, le vendredi soir sous une pluie battante, le ciel a eu pitié de nous au final le dimanche, nous épargnant la pluie qui s’est remise à tomber après l’épreuve.
Une belle course organisée avec l’expérience Ironman mais avec un petit plus cette fois.
En effet, c’est la première fois que j’effectue un parcours de 90 kms sur circuit fermé. Pas une voiture sur la route dans les 2 sens. Un confort extrême que les Espagnols ont respecté sans problème. Je n’ose imaginer cette situation en France ……………………
Dés l’arrivée la veille, ça sentait la course qui va dépoter : Les Vélos, les athlètes …. on pensait bien que cela allait envoyer dans tous les sens.
Un petit run le samedi matin, puis la prépa et enfin le check des vélos l’après-midi.
2 500 au départ, faut ranger ses affaires comme t’as jamais rangé ta chambre. Les racks de sacs de transition plein à craquer …….. les vélos au millimètre dans le parc Normal quoi !! lol

Jour J : Départ à 5 H 45 de l’hôtel pour 20’ de marche direction le parc. L’ambiance du matin, (de plus en plus longue en ce qui me concerne), puis tout le monde sur la plage.
Départ hommes femmes Pro, puis vint le Rolling Start. Même si cela enlève la part du mythe que j’avais connu à Nice quelque années en arrière, (2 500 sur la plage et d’un coup pan tous à l’eau), le Rolling Start amène un confort non négligeable en fait. Les départs par 3-4 toutes les 10 ‘’ (+/-) permettent de nager tranquillement.
Perso 34’43’’ pour moi Rien à dire. 19e de ma catégorie à ce moment-là. Je ne serais jamais un bon nageur, par contre cela me fait sortir de l’eau sans problème musculaire et sans fatigue (du moins ressenti à ce moment-là). Un retour de nage un peu compliqué avec le soleil dans les yeux.
Départ vélo donc. C’est un parcours que j’avais reconnu plusieurs fois et je savais que je ferais mieux que les recos. Malgré tout, un parcours assez compliqué quand même avec 1 300 m de D+.
En fait il faut toujours être en prise, garder « la plaque » le plus possible au risque de se voir dépasser par des monstres avec des roues pleines.
J’ai fait beaucoup de courses de toutes les distances, mais je pense que ce fut dimanche une des plus rapides à laquelle j’ai participé. Un niveau très élevé avec des nanas affutées sur des vélos de ouf, des mecs menant des roues pleines à 50 km/h Des fusées.
Dans ma catégorie, (celles des jeunes !!), le 1er fait 2 H 31’ sur ce parcours roulant à 35.55 km/h de moyenne. Dont acte !
Et moi là-dedans ? ben…. Je m’envoie en me disant qu’il ne faut rien regretter. Au final 2 H 55’
Un temps qui me satisfait pleinement (me ramenant à la 10eme place de ma catégorie).
Sauf Que……………… j’oubliais quand roulant comme fort …. ben quand tu pars à pied, tu pars avec 2 parpaings à la place des cuisses !!
………….Et les parpaings c’est lourd !!!!
Je comprends donc très vite que la Course à Pied allait être compliquée. Une mise en jambes donc difficile, et quand Margaux me voit partir, elle comprend très vite que les 21 kms risquent d’être longs. Elle m’encourage malgré tout énormément et me motive pour la suite.
Plus loin c’est Carole qui m’attend et fait un bout de chemin avec moi, mais elle aussi voit bien que les encouragements vont plus servir à me faire avancer qu’à accélérer. Néanmoins, heureusement qu’elles étaient là car à ce moment-là, j’avais bien besoin de voir un visage ami(e) lol
Vers le 5éme kilo je fais une légère hypo. En effet les 20 derniers kilomètres du vélo étaient descendant et je ne me suis pas alimenté, petite erreur qui aurait pu être lourde de conséquences. Je m’arrête donc au ravito et me bourre de gâteaux et de coca. Le problème s’arrête à peu près 20’ après, ce qui me permet de repartir sur une meilleure allure par la suite.
Au final, encouragé………… soutenu………….., porté……………… par mes 2 collaboratrices, je termine en 1 H 44’ me positionnant en 12eme place de ma catégorie.
5 H 22’22’’ et 494eme sur 2 224 concurrents.
Un grand bravo à tous et à toutes les finishers et les avions de chasse qui se sont qualifiés pour les mondiaux.
Une semaine de repos et la suite de la préparation pour l’Ironman de Nice le 30 Juin.

 


Autre news:
09/09/2019 : clap de fin pour 2019
03/07/2019 : IM NICE 2019 ....Un WE de Surprises
16/04/2019 : Ça part…..vraiment de là !
11/03/2019 : Le printemps est (presque) là......
03/01/2019 : C'est reparti pour un tour !
05/12/2018 : Un peu de News
14/06/2018 : ALPSMAN 2018 Le rêve devient réalité
28/05/2018 : Là...... faut y aller
06/05/2018 : Coup d’arrêt..............pour mieux repartir ?
04/04/2018 : On avance... on avance


» Consulter les archives

RSS